Pandémie: premiers enseignements

Pandémie: premiers enseignements

Pandémie: premiers enseignements - présentation

2021maijuin250D’ici quelques années, les fonctions santé et services sociaux vont accaparer près de 50 % des dépenses de l’État québécois. On ne peut se soustraire à la responsabilité de s’intéresser à ce système dont la pandémie a révélé les failles au prix d’un important coût en vies humaines et par le dévoilement du caractère inhumain de la machine.

Lire la suite : ...

La réforme du système de santé est un enjeu politique majeur et urgent

Partout dans le monde, les systèmes de santé1 sont en crise, le statu quo n’est plus possible (Contandriopoulos, A.P. 2003). La pandémie de la COVID 19 a mis en évidence les failles et les faiblesses des systèmes de soins. La fragilité des structures de soins pour les personnes âgées dépendantes a été à l’origine de drames inacceptables, les hôpitaux n’ont pas été en mesure de répondre à tous les besoins des personnes atteintes de la COVID en maintenant le même niveau de soin pour le reste de la population.

Lire la suite : ...

Le 50e anniversaire de notre système médical

Présidente de RÉCIFS, un regroupement de personnes qui exercent la profession d’intervenantes sociales au Québec.

Notre système de santé basé sur sa performance coûte de plus en plus cher aux contribuables et son accessibilité y est de plus en plus difficile. Et ce n’est pas faute d’avoir négligé d’investir dans le développement de son expertise médicale, pharmaceutique et technologique. Bien que les services sociaux soient intégrés au budget du système de santé, ils ont de toute évidence, au fil des réformes, été relayés loin derrière les préoccupations médicales qui, historiquement, ont toujours été dans les priorités étatiques.

Lire la suite : ...

Vieillir dans la dignité, l’urgence d’un débat de société

Chargée de projet, CSD.

Ce n’est pas d’hier que les histoires d’horreur survenues dans les centres d’hébergement pour personnes âgées (CHSLD) et dans des résidences pour aînés (RPA) font – souvent très brièvement d’ailleurs – l’actualité. Mais l’hécatombe causée par la pandémie de la COVID-19 dépasse, et de loin, les pires scénarios apocalyptiques jamais imaginés tout en mettant crûment en évidence le peu de considération dont jouissent notamment les préposés aux bénéficiaires, qui pourtant, jour après jour, sont restés à pied d’œuvre.

Lire la suite : ...

Pour une stratégie québécoise de services publics et associatifs à la mesure d’un pays

Titre original: La pandémie et les femmes. Pour une stratégie québécoise de services publics et associatifs à la mesure d’un pays

Le constat est incontournable : tant au niveau international qu’au Canada et au Québec, la pandémie a frappé plus fortement les femmes que les hommes. Nombre de recherches ont documenté cet état de fait, qui s’observe dès l’application des premières mesures de confinement1. La suite des évènements ne fera malheureusement que renforcer le constat initial.

Lire la suite : ...

Les coopératives de santé, un modèle démocratique d’avenir pour le Québec

Au cours des dernières années, la société québécoise a vu naître plusieurs coopératives de santé. Le développement de ces dernières, dans les différentes régions du Québec, s’est fait de façon spontanée, selon les besoins et la volonté des communautés. Ce modèle novateur de services de santé curatifs et préventifs, créé par et pour les citoyens, remet en question les paradigmes de l’offre de services par une démocratisation de l’accès de proximité aux services de santé de première ligne.

Lire la suite : ...

La coopérative de solidarité SABSA

La Coopérative de solidarité de service à bas seuil d’accessibilité communément appelé la coopérative SABSA, organisme à but non lucratif1, est un cas unique dans le système de santé québécois : non seulement s’agit-il d’une coopérative, mais elle présente de plus un modèle d’affaires original, une offre de service gratuit, essentiellement par des infirmières praticiennes à des populations fragiles.

Lire la suite : ...

L’action méconnue des Fab Labs

Dès les premières semaines de la pandémie, les systèmes de santé de tous les pays se sont retrouvés confrontés à des pénuries de matériel médical de toute sorte, que ce soit des respirateurs, des médicaments ou des équipements de protection individuelle (EPI). Avec l’augmentation des besoins pour ces produits essentiels, les ressources se sont faites rares et une compétition intense s’est dessinée à l’échelle internationale afin de mettre la main sur ces équipements. C’était la course à qui arriverait le premier ou paierait le plus cher, une surenchère internationale qui sera dénoncée par l’Organisation mondiale de la Santé.

Lire la suite : ...

Couturières du monde

En plein cœur des premiers battements de la crise de la COVID-19, une petite coopérative prend le Québec par surprise. Un appel à la mobilisation sur les médias sociaux fait mouche, et plus de 5400 couturières lèvent la main pour produire de l’équipement de protection médical1. C’est la Coop Couturières Pop qui est l’instigatrice de cette vaste mobilisation, à l’image de ces travailleuses mobilisées pour la production d’uniformes militaires lors de guerres précédentes. C’est peut-être que l’idée d’une coopérative de couturières, dont le métier est si important dans l’histoire de nombreuses familles québécoises, a touché droit au cœur la population. Nos concitoyens y ont peut-être trouvé un certain réconfort. On a imaginé nos mères cousant des masques pour le personnel de la santé, faisant figure de soldats contemporains.

Lire la suite : ...

Éducation en temps de crise ou crise en éducation ?

Le 13 mars 2020, le Québec apprenait avec stupéfaction que le gouvernement fermait les établissements scolaires pour limiter la propagation du coronavirus. Cet événement hors du commun a provoqué un véritable bouleversement dans le monde de l’éducation, tant au moment de la fermeture, qu’au moment de mettre en place des mesures sanitaires pour la réouverture. Au-delà des effets sur les jeunes et le personnel, sur lesquels nous nous attarderons dans ce texte, cet électrochoc a été révélateur du rôle central de l’école dans nos sociétés. Du soutien aux familles, au soutien aux parents, toutes et tous se sont rendu compte de l’importance de la présence d’un système d’éducation public incluant pleinement les services de garde pour assurer un fonctionnement « normal » de notre quotidien.

Lire la suite : ...

Les spécificités mutualistes questionnées par la pandémie

Le cas d’une mutuelle de santé régionale en France. Les spécificités mutualistes questionnées par la pandémie.

La pandémie liée à la COVID-19 rappelle à tous la nécessité et la fragilité de nos systèmes de santé. Or ces derniers sont le résultat d’un processus historique façonné par l’environnement institutionnel du pays. Dans cette perspective, le cas français se caractérise par une hétérogénéité des opérateurs, avec une place non négligeable aux mutuelles de santé. Comment ces organisations ont-elles été affectées par la crise ? Nous analysons l’impact de la pandémie sur la gestion d’une mutuelle régionale opérant dans le champ de la complémentaire santé en France. Après une analyse sur la place des mutuelles dans le système français de protection sociale (SFPS), l’article présente les caractéristiques de la mutuelle étudiée. Enfin, l’article évoque les conséquences de la pandémie de COVID-19 sur cette mutuelle, son positionnement dans le mouvement mutualiste et plus largement dans le champ de la protection sociale complémentaire.

Lire la suite : ...

L’expérience de Bergame et de la Lombardie

Le système de protection sociale au cœur de la pandémie. L’expérience de Bergame et de la Lombardie

Note aux lecteurs, lectrices

Rédigé à l’origine en italien pour une publication en Lombardie, ce texte a été l’objet d’une traduction et d’une profonde adaptation pour un lectorat québécois. Il reste cependant fidèle à l’esprit de la version originale. La Lombardie est une région d’Italie septentrionale. Milan en est le chef-lieu et la capitale économique et financière du pays. La superficie est de 23 857 km2 et sa population dépasse les dix millions d’habitants, ce qui en fait la région italienne la plus peuplée. Première puissance économique régionale d’Italie, la Lombardie produit à elle seule plus du 20 % du PIB du pays. Son PIB par habitant est supérieur de 35 % à la moyenne européenne. L’économie de la Lombardie se caractérise par une grande variété de secteurs dans lesquels elle s’est développée, des secteurs traditionnels tels que l’agriculture et l’élevage, à l’industrie lourde et légère, jusqu’au secteur des services, qui a fortement évolué ces dernières décennies. Au moment de la rédaction, la pandémie n’était pas encore maîtrisée, on relevait même en avril 2021 d’autres dysfonctionnements que ceux rapportés dans cet article1.

Lire la suite : ...

Pandémie COVID-19. Le Rwanda fait-il mieux que le Québec ?

Submergée par le flot continu d’information sur la pandémie, peu, très peu d’information a filtré sur la situation africaine. Si, a priori, on peut imaginer le pire, notamment en raison de l’accès aux vaccins et de la vétusté des installations de santé, on découvre, on y regardant de plus près, au moins un cas remarquable de gestion de la pandémie, celui du Rwanda.

Lire la suite : ...

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment