Novembre-Décembre 2018

Novembre-Décembre 2018

Éditorial - La belle ouvrage

2018novembredecembre600Après la morgue pédante de Philippe Couillard, la bonhommie de François Legault fait quasiment l’effet d’un baume sur l’épiderme éraflé d’un Québec qui en avait assez de se faire reprocher de ne pas être à la hauteur de la morale canadian. Avant toute autre considération électorale, c’est peut-être de cela qu’il s’est agi dans le résultat du 1er octobre dernier : un ras-le-bol existentiel. Épuisé par la violence symbolique et sociale que n’ont cessé de lui infliger les gouvernements libéraux, l’électorat semble avoir choisi de faire une pause, de reprendre son souffle en tentant de retrouver ses marques. Par-delà le bricolage des promesses et les engagements à gogo, la CAQ a tenté la grande séduction par une offre politique non conflictuelle. Il y aurait moyen de gouverner sans animosité, de gérer dans la seule recherche de solutions simples, appliquées simplement, comme le dicterait le gros bon sens…

Lire la suite : ...

Le temps est revenu pour les indépendantistes volontaires

2018soupemaxime600Président général de la Société Saint-Jean-Baptiste. Notes d’allocution pour le discours prononcé à l’occasion du Souper-conférence 2018 de L’Action nationale au Lion d’Or le 26 octobre 2018. Version vidéo.

Mes chers amis,
Très chers amis,
Bonsoir,
Bon 101e,

Vous dire l’honneur que vous me faites ce soir en m’invitant à vous faire part de mes humbles réflexions sur le destin de notre mouvement. Le jeune militant que je suis ne peut que se sentir choyé d’être au menu de ce délicieux souper et de partager avec vous cette cène et cette scène. Et en passant, quelle belle soirée, n’est-ce pas ! Et que d’émotions au son de cette musique qui berce nos cœurs et nos mémoires vives ; que d’émotions à réentendre cette parole vraie, cette parole vibrante, toujours en syntonie avec nos aspirations, cette parole qui est celle de notre Renarde nationale, et que Sylvie Legault, je trouve, porte si magnifiquement ce soir. – Merci, merci mille fois pour cette magie.

Lire la suite : ...

Canada First, de Macdonald aux Trudeau

Les lecteurs et lectrices de L’Action nationale ne seront pas surpris d’apprendre que le nationalisme économique canadian est bien vivant : après tout, nous avons assisté depuis la dernière crise financière à une série de décisions et d’investissements qui témoignent de ce que le gouvernement fédéral privilégie encore et toujours la communauté d’affaires et les industries anglo-canadiennes au détriment du Québec inc. Qu’on songe au « sauvetage » de l’industrie automobile ontarienne à grands coups de milliards, aux subventions plus que juteuses offertes année après année aux secteurs pétrolier et gazier – entre 2012 et 2017, la société d’État fédérale Exportation et Développement Canada (EDC) a appuyé ces secteurs à hauteur de 62 milliards $ et l’industrie des technologies vertes, bien développée au Québec, à hauteur de seulement 5 milliards $ – ou alors, plus récemment, à la nationalisation unilatérale du projet de pipeline Trans-Mountain…

Laïcité et identité : les occasions manquées

Texte d’une conférence prononcée au colloque de l’Institut de recherche sur le Québec qui s’est tenu à Montréal le 3 novembre 2018.

J’aimerais revenir avec vous sur quelques occasions manquées dans la dernière décennie quant à l’affirmation de notre identité en lien avec la défense de la laïcité.

D’entrée de jeu, je tiens à préciser que la laïcité n’est pas une question identitaire. La laïcité concerne la séparation de l’Église et de l’État, la liberté de conscience qui reconnaît à chacun le droit de croire ou non, et l’égalité de toutes les options. Voilà les principes constitutifs de la laïcité qui ont guidé depuis toujours le combat laïque depuis les Lumières jusqu’à aujourd’hui et orienté toute l’histoire de la laïcité québécoise.

Lire la suite : ...

Bernard Landry et la recherche du pays

Un pays. Depuis les siècles qui l’ont précédé, sur l’étendue merveilleuse de notre planète à protéger, orientée dans cette quête inaliénable du genre humain vers la liberté, les milliards de citoyennes et de citoyens nous entourant furent sa caution et son inspiration pour le combat qu’il n’aura jamais ralenti.

Un pays. Quoi de plus naturel et inscrit dans le sens de l’Histoire que de vouloir s’en donner un puisque tous les hommes et toutes les femmes ressentent, un jour, un réel besoin de s’affranchir et de s’émanciper.

Lire la suite : ...

Mon père

Au nom de toute la famille, je veux d’abord remercier les gens du Québec et des autres nations qui par milliers nous ont témoigné au cours des derniers jours leur sympathie, leur affection et leur respect pour papa et son œuvre. Nous en avons tous été très touchés. Vous nous avez apporté beaucoup de réconfort et papa en aurait été profondément heureux.

Lire la suite : ...

Bernard Landry, un patriote des Lumières

Comment évoquer la mémoire d’un géant aux convictions fortes, féru de politique internationale, pétri de culture, friand de musique et boulimique de lecture ? Que retenir du legs inestimable d’un immense patriote, droit comme un pic, tendre et blagueur, à la pensée féconde, à la parole forte et mobilisatrice et à l’action salvatrice et visionnaire ?

Lire la suite : ...

L’élection générale de 2018 ne scellera pas le sort de l’option indépendantiste – Postface

Les résultats du dernier scrutin général québécois se sont avérés plus désastreux pour les formations indépendantistes que ce qu’avaient projeté les sondages préélectoraux. Dans notre texte paru dans le dossier « Le tournant » consacré au dernier scrutin, « L’élection générale de 2018 ne scellera pas le sort de l’option indépendantiste », nous écrivions que :

Si la famille indépendantiste devait perdre la force de la représentation parlementaire qu’elle a depuis la première élection des députés indépendantistes à l’Assemblée nationale en 1970, elle se priverait alors d’un important levier pour la réalisation de son projet. Comme c’est par la voie démocratique que la fondation de la République libre du Québec devra se faire, l’élection de députés indépendantistes est cruciale.

Lire la suite : ...

Le modèle québécois en terrain inconnu avec l’arrivée de la CAQ

Dans l’article que j’ai publié en septembre dernier dans L’Action nationale, essentiellement, j’ai défendu deux thèses. D’une part, j’ai argumenté que le modèle québécois de développement avait connu des reculs significatifs au cours des 15 dernières années, sous les gouvernements PLQ de Charest et de Couillard. D’autre part, j’ai contesté une représentation véhiculée par une partie de la gauche1 selon lequel le modèle québécois avait aussi reculé, sous les gouvernements PQ de Bouchard et de Landry, de 1996 à 2003, et que cette période en avait été une de grande noirceur néolibérale en raison de l’obsession du déficit zéro qui aurait gangrené l’ensemble des politiques publiques.

Le gouvernement de la CAQ, l’immigration et la laïcité

On a voulu sortir les libéraux du pouvoir à tout prix et deux nouveaux partis à tendance populiste, de gauche et de centre-droit, se sont renforcés dans la mêlée. Le résultat a été l’effondrement du Parti québécois et du Parti libéral du Québec. Pour un temps…

Fort de sa victoire circonstancielle, le gouvernement de la CAQ se trouve désormais aux prises avec deux dossiers particulièrement sensibles. Il s’agit de l’immigration internationale et de la laïcité. Voyons en quoi.

Lire la suite : ...

Quel avenir pour la laïcité ?

J’aimerais ici revenir sur la problématique soulevée dans mon article « Pas de laïcité sans indépendance » publié dans le dossier préélectoral « Le Tournant » de L’Action nationale en septembre dernier, pour examiner comment celle-ci pourrait évoluer à la lumière des résultats des élections du 1er octobre.

Rappelons d’abord les principaux points que j’avais développés. J’insistais sur la judiciarisation du politique qui caractérise la situation du Québec depuis 1982 dans le contexte canadien et qui correspond à la mise en tutelle de la démocratie parlementaire au profit d’un gouvernement des juges. Cet élément est crucial pour bien comprendre les difficultés qui se présentent chaque fois qu’un gouvernement veut légiférer sur la laïcité.

Lire la suite : ...

Chronique d’un désastre annoncé

La première phrase de mon article intitulé « Pour une refondation du mouvement indépendantiste » publié dans le numéro double juin-septembre de L’Action nationale se lisait comme suit :

L’élection du 1er octobre annoncera une fin de cycle et un réalignement des forces politiques. L’échec électoral de la stratégie attentiste obligera des remises en question et une refondation du mouvement indépendantiste qui s’est perdu dans les incohérences et les tergiversations. Depuis 1995, les forces indépendantistes sont en déclin et ont entraîné le Québec dans un processus de régression politique en laissant le champ libre aux fédéralistes. Les dirigeants souverainistes ont réussi à transformer une presque victoire en déroute politique en devenant des promoteurs de l’autonomisme provincial.

Lire la suite : ...

La courbe de Sénèque et l’avenir des partis nationalistes

Postface de l’article « L’école québécoise asphyxiée par la Loi sur les langues officielles » paru dans le numéro de Juin-Septembre 2018

Les élections du premier octobre ont produit un résultat inespéré et historique.

Inespéré, parce que le Quebec Liberal Party (QLP) a perdu le pouvoir. Dans l’hiver de force qui est le nôtre et qui dure depuis 2003, voilà un dégel que plusieurs n’attendaient plus ! Ne serait-ce que pour ça, ces élections ont provoqué un certain soupir de soulagement collectif.

Lire la suite : ...

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment