L’histoire politique du Québec vue à travers la lexicométrie

Les historiens pour mieux comprendre le passé cherchent à le découper en périodes plus ou moins cohérentes afin d’identifier les constantes et les ruptures qui marquent l’évolution d’une société. Les critères utilisés pour effectuer ces découpages relèvent bien souvent de l’intuition du chercheur et ne font pas toujours consensus. Récemment, deux historiens ont présenté un nouveau découpage de l’histoire politique du Québec en situant la révolution tranquille entre 1960 et 1983 prétextant que la crise des finances publiques de 1983 avait mis fin à l’ère de l’État providence qui serait à leurs yeux la caractéristique essentielle de la révolution tranquille1.

Accès abonné

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment