Articles de Septembre 2022

François Legault: un nationalisme de pacotille

Gilles Toupin

Après quatre ans de règne et avec 76 sièges à l’Assemblée nationale, le premier ministre du Québec, François Legault, et la Coalition avenir Québec (CAQ) ont eu la voie pratiquement libre depuis leur prise du pouvoir en octobre 2018 pour gouverner et faire en sorte que le Québec tire son épingle du...

Lire la suite

Mélikah Abdelmoumen. Baldwin, Styron et moi

André Campeau

Mélikah AbdelmoumenBaldwin, Styron et moiMontréal, Mémoire d’encrier, 2022, 179 pages Parcours d’écrivaine, itinéraire d’auteure, peu importe quels mots servent à décrire cet ouvrage, il vaut le détour, surtout si on cherche à percer certains effets d’immigration et si les modes de subjectivation nous préoccupent, autrement dit la manière dont on s’approprie...

Lire la suite

Cégeps: le combat pour le français

Nicolas Bourdon

Dans la conférence de presse qu’il a accordée pour annoncer le projet de loi 96, le premier ministre Legault a affirmé que l’application de la loi 101 au cégep était une mesure « extrémiste » comme si elle était proposée par de dangereux radicaux et il s’est empressé de dire que le PQ voulait...

Lire la suite

L'avenir des institutions politiques au Québec

Denis Monière

Les institutions politiques et leur fonctionnement sont au cœur de la démocratie de représentation et indiquent le degré de modernité d’une société. C’est par le changement des institutions qu’un parti peut durablement influencer l’évolution d’une société. Si ces postulats sont fondés, il faut donc se demander ce qui sera changé...

Lire la suite

Alexis Tétreault. La nation qui n’allait pas de soi

Carl Bergeron

Alexis TétreaultLa nation qui n’allait pas de soi : la mythologie politique de la vulnérabilité du QuébecVLB éditeur, 2022, 251 pages Alexis Tétreault n’est pas inconnu dans le monde des idées, et encore moins en les pages de notre revue. Doctorant en sociologie à l’UQAM, il s’est d’abord engagé dans la vie intellectuelle à L’Action...

Lire la suite

Québequeer

Sébastien Ricard

Langue et culture au Québec sont de vains mots sans la prise de conscience d’une liberté politique, première et indépassable, qui vraiment les fait vivre. Car cette prise de conscience est aussi et en même temps prise sur le réel, possibilité inouïe de s’y inscrire et de le penser, comme...

Lire la suite

Ce qui nous délie. Une critique du projet de pays de Québec solidaire

Robert Laplante

CollectifCe qui nous délie. Une critique du projet de pays de Québec solidaireLes Éditions du Renouveau québécois, Montréal, 2022, 107 pages. Six auteurs se réunissent ici pour donner une impitoyable lecture du livre des solidaires. C’est un véritable jeu de massacre. À les lire, Ce qui nous lie, n’aura jamais si bien...

Lire la suite

Portes tournantes pour un verrouillage climatique

Samuel Bédard et Clara Vivin

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le sociologue américain Charles Wright Mills popularise la notion de « complexe militaro-industriel » pour désigner la confiscation du pouvoir, au sein de la société états-unienne, par une poignée d’élites. La position dominante de ces acteurs et la solidarité qui les unit sont alors...

Lire la suite

Indépendance. Jamais trop tard pour bien faire

Nic Payne

Québec solidaire est-il un parti indépendantiste ? Pour ceux qui constatent l’impressionnant écart qui existe entre l’étiquette indépendantiste que revendique – mollement et furtivement, mais tout de même – ce parti, et son action concrète au quotidien, cette question se pose certainement, comme, d’ailleurs, se la sont posée les qsistes eux-mêmes...

Lire la suite

Éditorial - La soumission ou l'indépendance

Robert Laplante

StatCan a frappé un grand coup avec les données du recensement. Ce qui jusque-là pouvait être tenu pour des anxiétés de nationaleux s’est établi avec une évidence que personne ne peut plus nier. Le français est d’ores et déjà effondré au Canada. C’est d’une tristesse infinie pour les minorités qui...

Lire la suite

Parlez bleu et changez le monde

John-Jean Ofrias

Je suis un citoyen américain anglophone qui est fier que son français se soit amélioré. Mais avec la vitesse d’un escargot qui court pour croiser le chemin d’un glacier en train de fondre. Je crois que j’arriverai au bout de mon chemin avant d’atteindre le niveau de maîtrise que je...

Lire la suite

Vouloir gagner

Camille Goyette-Gingras

Il est certain que les campagnes électorales sont électrisantes. La certitude que les élections reviendront toujours a une dimension rassurante pour le militant ; on sait que l’on a l’opportunité de se reprendre, si on veut, et que c’est toujours à recommencer. Le « beat » électoral finit par devenir presque mécanique...

Lire la suite
Acheter ce numéro

Campagne de financement 2022

2022donsLOGOVERTICAL250

Articles accès libre - Immigration

Mémoires d'un enfant de la Révolution tranquille

Imprimer
Autobiographie politique
memoniereCOUVERTUREW
Prix ​​de vente$26.25
Prix Avant Taxes :$25.00
TPS/TVQ :$1.25
Description du produit

ISBN 978-2-89070-024-6
224 pages
L'Action nationale Éditeur 2017

D’entrée de jeu, je n’hésite pas à me définir comme un enfant de la Révolution tranquille parce que j’ai été formé durant ces années d’effervescence et que j’ai bénéficié des réformes politiques initiées par le gouvernement libéral de 1960 à 1966. J’ai connu l’avant et l’après. J’ai été immergé dans le système de valeurs préconisé par un catholicisme fervent. J’ai vu les effets matériels de la prospérité économique et les conséquences des transformations sociales qui ont suivi l’industrialisation du Québec de l’après-guerre et qui, en dix ans, ont bouleversé le mode de vie, les valeurs et les comportements des Québécois.

Je me propose donc de raconter d’un point de vue individuel les tribulations d’un mouvement collectif afin d’illustrer les tensions, perturbations et contradictions qu’a engendrées la transition du Québec traditionnel au Québec moderne. J’ai tenté de montrer comment la vie privée et la vie publique s’interpénètrent, comment les transformations de la Révolution tranquille ont influencé les destins individuels, comment les décisions politiques se répercutent sur les choix personnels. J’ai voulu transmettre à ceux et celles qui n’ont pas connu cette période le climat intellectuel et les valeurs qui nous habitaient afin qu’ils comprennent les motivations qui ont animé ceux et celles qui se sont engagés dans le projet national québécois.


moniereauteur250Denis Monière a été professeur titulaire au département de science politique de l’Université de Montréal jusqu’en 2012. Il a publié plus d’une quarantaine d’ouvrages entièrement consacrés à l’analyse de la politique québécoise. Il a été récipiendaire de prix prestigieux comme le prix du Gouverneur général du Canada, le Grand prix littéraire de la Ville de Montréal et le prix de la présidence de l’Assemblée nationale du Québec pour Les mots qui nous gouvernent publié en collaboration avec Dominique Labbé, en 2008.

 

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Vos achats

 x 

Panier Vide

Mémoires présentés récemment