Éditorial - Décembre 2016

Éditorial - Loi d'apartheid, conditions d'apartheid

Le numéro de décembre paraîtra le 12.

2016decembre250Nul besoin d’être anthropologue ou travailleur social, quiconque a déjà arpenté la troisième avenue à Val-d’Or a déjà vu le visage de la mort sociale et de la déréliction. Les femmes algonquines ne pleurent pas qu’à la télévision. La condition amérindienne ne s’étale pas qu’en comités de repentance et cérémonies de réconciliation.

Lire la suite...

Oeuvre du mois - Nicole Milette

En couverture du numéro de décembre 2016 
Nicole Milette 
Que des sabliers 

Lithographie sur pierre et impression numérique combinées, image 45 x 61 cm,
papier 56 x 76 cm, tirage de 5 exemplaires, 2015, 450$

nicolemilette600

Lire la suite...

Novembre 2016

Éditorial - La voie du grand détour

2016novembre250Changement de garde oblige, la politique provinciale retrouve du piquant. Le confort ne sera plus le même pour Philippe Couillard et sa cohorte de commis d’inventaire. Il faut le reconnaître, le nouveau chef du PQ a l’éloquence suffisante pour pimenter les échanges, pour faire mal paraître les balourds. La rhétorique est d’ores et déjà plus fleurie, les réparties donnent de meilleurs clips. Encore quelque temps et les souverainistes non-pratiquants pourront même espérer mettre les rieurs de leur côté. Quand la dérision s’installe…

Lire la suite

Lise Payette. Le sens du Devoir

Lise Payette
Le sens du Devoir, Montréal, Éditions Québec Amérique, 2016, 326 pages

Lise Payette a fait paraître Le sens du devoir aux Éditions Québec Amérique. Cet ouvrage recueille cent chroniques publiées dans Le Devoir au cours des neuf dernières années. Cette parution n’est toutefois pas anodine. Elle est issue d’une réaction de la part de l’auteure au refus de la part du Devoir de faire paraître sa chronique « Docteur, êtes-vous malade ? » en avril 2016 qui s’est suivi de la fin de la collaboration entre ces deux parties. Chronique qui, on va se le dire, ne faisait qu’énoncer tout haut ce que plusieurs pensent tout bas sur les méthodes de gouvernance de notre coloré ministre de la Santé.

Est-ce que ce livre est un incontournable de 2016 ? Absolument pas !

Lire la suite

Le 15 novembre 1976. Une victoire qui reste à concrétiser

Préface en primeur de l’ouvrage de Jean-Charles Panneton

Le gouvernement Lévesque (tome 1)
De la genèse du PQ au 15 novembre 1976
à paraître chez Septentrion

Ce n’était qu’un début

On me permettra de commencer cette préface là où commence le livre de l’auteur : la victoire du Parti québécois du 15 novembre 1976, une victoire à laquelle j’ai participé intensément, comme des milliers d’autres militants mobilisés par la « cause » et celui qui l’incarnait. Pendant toutes ces années de la création du parti jusqu’à ce soir là, je devais m’y investir avec toute la force et l’engagement dont on est capable lorsqu’on a 34 ans et que le projet de faire du Québec un pays se présente à vous, presque à portée de main.

Accès abonné

Réconcilier le nationalisme et la souveraineté

2016souperCHRISTIANRIOUX

Allocution prononcée le 21 octobre 2016 au Lion d’Or

Je veux d’abord vous remercier chaleureusement de cette invitation. Elle me va droit au cœur. Lorsqu’on vit à l’étranger dix mois par année comme moi, on se demande souvent s’il y a encore des gens là-bas qui vous lisent. On se demande si l’écho de votre voix parvient encore dans ces contrées lointaines. S’il y a encore des gens qui vous écoutent et combien de temps cela durera. Bref, si l’on n’est pas complètement déconnecté.

Pour un journaliste du Devoir, cette invitation revêt de plus un caractère éminemment symbolique. L’Action nationale fut en effet la revue que dirigea André Laurendeau pendant plus de dix ans avant de devenir le plus prestigieux rédacteur en chef du Devoir. La voix de ce grand nationaliste parti trop tôt nous manque tant aujourd’hui. Il fut notamment un des premiers à mettre ses compatriotes en garde contre les dangers du bilinguisme institutionnel.

Accès abonné

Réforme du mode de scrutin et Constitution québécoise

Au cours des dernières années, deux mouvements citoyens consacrés à la réforme des institutions démocratiques ont été particulièrement actifs au Québec : celui favorable à une réforme du mode de scrutin pour le rendre en partie proportionnel, dont le Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) est le principal représentant, et celui favorable à l’adoption d’une Constitution québécoise pouvant être élaborée par une assemblée constituante.

Accès abonné

Les tomates de la honte

Analyse d’un discours radio‑canadien

« Le médium, c’est le message » écrivait Marshall McLuhan en 1964. Peut-on s’étonner dès lors que la chaîne de télévision de l’État canadien promeuve l’unité canadienne ? Sans doute pas. Pourtant, les Québécois ont longtemps écouté la chaîne francophone de Radio-Canada avec un sentiment de meilleure reconnaissance de soi. La télévision produit des émissions de toutes sortes, fiction, services, jeux, information, qui sont des constructions propres au média. Elle nous raconte une histoire, peu importe le sujet. Elle induit une suspension consentie de l’incrédulité durant l’écoute. Dans l’émission scientifique ou les documentaires cependant, le discours soumis à cette temporaire crédulité consentie devient redoutable, très efficace, puisque la crédibilité de l’auteur du discours et l’argumentation proposée comme scientifique semblent imparables au premier coup d’œil. À l’écoute de ce type d’émissions conçu pour instruire, pour informer sur un ton plutôt docte, nous sommes alors étonnés d’éprouver de vives émotions, sans percevoir immédiatement comment on s’y prend pour nous atteindre si profondément dans notre culture, ou dans l’idée qu’on se fait de notre identité.

Accès abonné

Sortir le Québec de la torpeur

Les Bulletins du lundi dans L’Action nationale 1999-2003

Résumé

Cet article présente une reconstitution du discours de Robert Laplante dans ses « Bulletins du lundi » publiés dans L’Action nationale au tournant des années 2000. À cette époque charnière pour l’idéologie indépendantiste, le propos qu’il tient est symptomatique du désenchantement et de la désillusion qui pèse sur le Québec au lendemain de la défaite du « oui » lors du référendum de 1995. Si Laplante pose un regard critique sur l’actualité par le biais de ses Bulletins, il tente aussi de redéfinir la question nationale pour donner un second souffle au mouvement souverainiste québécois.

Accès abonné

Éric Poirier. La Charte de la langue française

Éric Poirier
La Charte de la langue française. Ce qu’il reste de la loi 101 quarante ans après son adoption
Québec, Éditions du Septentrion, Collection Cahiers des Amériques, 2016, 254 pages

Disons-le d’entrée de jeu. Le livre d’Éric Poirier, La Charte de la langue française. Ce qu’il reste de la Loi 101 quarante ans après son adoption, est une œuvre magistrale qui fera époque par son érudition, mais surtout par la perspicacité de son analyse et les perspectives qu’elle dégage.

Originaire de Hawkesbury, en Ontario, Éric Poirier nous confie qu’il s’est un jour rendu compte qu’il était « fatigué de demander des services en français et que cela ne servait à rien s’il y avait cent autres personnes qui ne le faisaient pas. C’est là que j’ai compris qu’il fallait que l’État intervienne, si je ne voulais plus être en position de quémandeur ».

Lire la suite

Guillaume Morissette. Nouvel onglet

nouvelonglet250Guillaume Morissette 
Nouvel onglet, roman (trad. de l’anglais par Daniel Grenier), Boréal, 2016, 248 pages

Dans un fascinant article paru, l’an dernier, dans Nouveau projet[1] – magazine dont le titre, par une amusante coïncidence, n’est pas sans évoquer celui du livre ici recensé –, l’auteur Daniel Grenier révélait au public québécois l’existence d’un singulier phénomène dans la littérature montréalaise anglophone. Un jeune homme né à Jonquière, Guillaume Morissette, Québécois de souche on ne peut plus banal, unilingue qui avait appris l’anglais en écoutant The Simpsons à la télé, puis en parachevant plus tard sa conversion à Concordia dans un programme de creative writing, faisait désormais sa marque comme écrivain dans le Montréal anglophone branché. Son roman autobiographique, New Tab (Vehicule Press, 2014), était porté par une vague locale qui transcendait les frontières. On l’invitait à Seattle et à Los Angeles et, sur Amazon aussi bien que sur Tumblr, les commentaires se succédaient pour saluer en son livre un formidable miroir de la génération hipster.

Lire la suite

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.